Towards a global vision and partnership on the Sustainable Land and Climate Risk Management

Commitments from IUCN

CONTEXTE

  • La présence de l’UICN dans la plupart des pays traversés par l   a GMV est un atout
  • L’UICN dispose d’une stratégie et d’un programme zones arides (drylands)
  •  Les  instances dirigeantes de la GMV ont invité l’UICN à établir un partenariat  technique
  • La DG de l’UICN a affirmé « notre volonté d’accompagner les grands chantiers la Grande Muraille Verte »
  • Les opportunités de collaboration entre l’AGMV et l’UICN en matière de gestion durable des écosystèmes sont nombreuses et doivent être fondées sur la bonne gouvernance environnementale.

DOMAINES D’INTERVENTION

Parlementaires et élus locaux – En particulier, les parlementaires et élus locaux pourront jouer un grand rôle, à travers le réseau des parlementaires de l’environnement du Sénégal soutenu par l’UICN. Le Bureau du Sénégal a réalisé des avancées significatives au niveau régional dans le domaine de la gestion du littoral en initiant le réseau des parlementaires de l’espace PRCM (Programme Régional de Conservation Marine et Côtière) qui regroupe sept pays, de la Mauritanie à la Sierra Léone en passant par le Cap Vert. Il est envisageable de mettre en place un réseau comparable au niveau des pays de la GMV.

Gestion de l’eau – L’aménagement des points d’eau (surtout les forages) est une pratique bien connue dans la zone de la GMV. Il s’agit de l’amplifier, notamment par les bassins de rétention et l’aménagement des marres. En plus de l’impact positif sur l’accès à l’eau potable, les abreuvoirs et les productions végétales (maraîchage), ces réalisations pourront contribuer de façon significative à l’amélioration de la biodiversité dans les terroirs. Des projets d’aménagement de bassins versants initiés par l’UICN dans plusieurs pays dans le cadre du Global Water Initiative (GWI) pourraientt servir d’appui à la réflexion pour une intervention dans la zone de la GMV.

Régénération Naturelle Assistée (RNA) – Par ailleurs le partenariat AGMV/UICN pourrait être étendu à la pratique de la régénération naturelle assistée (RNA) dans les espaces gérés par les populations qui sont contigus aux unités de reboisement et de mise en défens. Sur cette thématique le Bureau UICN du Sénégal vient de boucler un projet de capitalisation des expériences réalisées au Sénégal, Mali, Burkina Faso et Niger, quatre pays de la GMV. Au terme de ce travail une alliance régionale en faveur de la RNA a été créée et peut servir de tremplin pour une vulgarisation de cette pratique.

Ecotourisme – Si les efforts de restauration des terroirs portent leurs fruits, il sera possible promouvoir  de nouvelles filières génératrices d’emplois et de revenus, notamment la création de réserves animalières communautaires doublées de circuits éco touristiques. La promotion de l’écotourisme est une préoccupation majeure de l’UICN qui a mis au point un guide intitulé « Biodiversité : mon hôtel agit. Guide pour une utilisation durable des ressources biologiques », UICN, 2008 ».

Labellisation – Les efforts de l’AGMV visant à améliorer le bien-être des communautés ont déjà permis d’améliorer la qualité de la production maraîchère qui gagnerait à être labellisée avec l’appui de l’UICN.

Gestion transfrontalière – Avec l’avancement des travaux, la gestion globale de la GMV se posera, en particulier au niveau des zones transfrontalières. L’expérience de l’UICN en la matière aussi bien dans le delta du fleuve Sénégal qu’au niveau du Saloum/Niumi sera mise à profit.

En outre le Bureau du Sénégal a négocié, en collaboration avec Wetlands, une charte de gestion durable de la mangrove que partagent six pays du PRCM. Une charte concernant la GMV verte est envisageable à terme.

STRATEGIE D’INTERVENTION

Dans un premier temps il s’agira de mettre en œuvre un projet de démonstration à une échelle relativement modeste afin de tester la faisabilité de l’approche. Au Sénégal, les activités de l’Agence ayant démarré dans les localités de Widou, Tessékéré, Labgar et Amaly, toutes ou certaines pourront servir de sites de démonstration. En cas de succès, il sera possible de l’envisager à l’échelle du Sénégal et voir ultérieurement comment l’étendre à d’autres pays de la GMV.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :